Logo de Nat-action

Nat-action, forum de natation pour tous

Compétitions ou loisirs, nageurs, parents, entraineurs... Venez parler entre passionnés de natation!
Nous sommes le 20 Nov 2017 6:01

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: traversée du Léman
MessagePosté: 04 Juil 2010 0:07 
Hors ligne
Nouveau canard

Inscription: 03 Juil 2010 23:29
Messages: 3
Je voudrais faire la traversée du Léman depuis Thonon et j'ai deux trois questions à vous soumettre :

J'adore nager, de préférence vers le large, je ne suis pas frileux, en revanche je finis toujours pas faire demi-tour en me disant que si je choppe une crampe tout seul j'aurai l'air malin et je ne connais pas trop mes limites vu que je n'ai jamais fait de compet. (en fait si, j'ai fait des traversées jusqu'à 7km en monopalme et il me semble que ce sera moins dur en natation car la mono j'avais les pieds en sang à mi-distance et ma technique devenait abo. Par contre en mono j'avais une combi)

J'ai vu que contre le froid on peut mettre de la graisse : quelle sorte et à partir de quelle température on peut s'en passer ? (disons que la traversée en question fait 7 km et me prendrait 3-4h).

Quel régime vous conseillez disons dans la semaine qui précède ? Je fais 1.79 pour 62kg, je ne grossis jamais et je me pose des questions sur ma résistance au froid sur la distance (même si ça me parait raisonnable)

Idéalement j'aimerais bien trouver un (une) partenaire pour faire ça à deux, avec une barque et des avirons (ou un canoë pour rester derrière en pagayant en avant ce serait plus sympa) et en échangeant les places entre l'aller et le retour. Y aurait un(e) amateur ?

Bye,


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: traversée du Léman
MessagePosté: 04 Juil 2010 15:42 
Hors ligne
1ère compétition
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Mar 2007 16:40
Messages: 185
Localisation: Göteborg - Suède
Spécialités: Papillon d'eau libre
deb a écrit:
Je voudrais faire la traversée du Léman depuis Thonon et j'ai deux trois questions à vous soumettre :

J'adore nager, de préférence vers le large, je ne suis pas frileux, en revanche je finis toujours pas faire demi-tour en me disant que si je choppe une crampe tout seul j'aurai l'air malin et je ne connais pas trop mes limites vu que je n'ai jamais fait de compet. (en fait si, j'ai fait des traversées jusqu'à 7km en monopalme et il me semble que ce sera moins dur en natation car la mono j'avais les pieds en sang à mi-distance et ma technique devenait abo. Par contre en mono j'avais une combi)

J'ai vu que contre le froid on peut mettre de la graisse : quelle sorte et à partir de quelle température on peut s'en passer ? (disons que la traversée en question fait 7 km et me prendrait 3-4h).

Quel régime vous conseillez disons dans la semaine qui précède ? Je fais 1.79 pour 62kg, je ne grossis jamais et je me pose des questions sur ma résistance au froid sur la distance (même si ça me parait raisonnable)

Idéalement j'aimerais bien trouver un (une) partenaire pour faire ça à deux, avec une barque et des avirons (ou un canoë pour rester derrière en pagayant en avant ce serait plus sympa) et en échangeant les places entre l'aller et le retour. Y aurait un(e) amateur ?

Bye,


Alors pour ce qui est de la graisse, une assez bonne recette est de mélanger de la Lanolin et de la Vaseline (possibilité de passer le mélange au micro-ondes pour obtenir une pâte homogène). La Lanolin a l'avantage (et le défaut) de ne pas partir facilement (il faut se frotter bien fort avec une serviette humide, chaude et du savon). Certains conseillent de ne pas recouvrir tout le corps de graisse par contre (il faut que ta peau puisse respirer).

Pour ma part je n'ai jamais utilisé la graisse pour me protéger du froid, mais plutôt contre les frottements (aisselles, entre les jambes, autour du cou...).

La meilleure manière de savoir si tu peux parvenir au bout des 7km sans devenir hypothermique est de te tester progressivement sur des durées de plus en plus longue dans des températures de préférences plus faibles que celles le jour de la traversée). Il n'y a pas de règles quant à la distance qu'il est possible de nager sans combi en fonction de la température. Je connais des gens qui peuvent nager 10h ou plus dans une eau entre 10 et 12 degrés (mais ça n'est pas conseillé pour le commun des mortels :D ).

Ensuite pour le régime inversé, j'ai pû constater que ça aidait tout de même grandement ... mais pas en le commençant une semaine avant le defi. Je suis passé de 72 à 83kg en l'espace de 3 à 4 mois (pas de secret, il fallait doubler les rations de TOUT et éventuellement ajouter 500g de crème glacée en dessert :D :D ).

En gros donc, je te conseillerais juste de faire quelques entrainements de 3-4-5km le long de la rive peut-être, ou dejà avec un kayakeur histoire de voir comment tu résistes au froid ...

Bon ca casse pas 3 pattes à un canard comme conseils, mais c'est tout ce que j'ai!

C'est à combien en ce moment le Léman d'ailleurs??

_________________
Zul
Nouveau projet : la Manche en pap' ... [Blog]
après avoir nagé pendant 14h44 entre les ferrys ... [Video]
... pataugé quelques minutes dans l'eau froide ... [Video]
... et parcouru 90km avec des planches aux pieds ! [Blog]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: traversée du Léman
MessagePosté: 04 Juil 2010 21:17 
Hors ligne
Nouveau canard

Inscription: 03 Juil 2010 23:29
Messages: 3
Zul a écrit:
Pour ma part je n'ai jamais utilisé la graisse pour me protéger du froid, mais plutôt contre les frottements (aisselles, entre les jambes, autour du cou...).

Est-ce que tu veux dire que tu peux avoir des irritations SANS combi ?

Zul a écrit:
La meilleure manière de savoir si tu peux parvenir au bout des 7km sans devenir hypothermique est de te tester progressivement sur des durées de plus en plus longue dans des températures de préférences plus faibles que celles le jour de la traversée).

Je vais passer en Normandie vers Cherbourg, là-bas c'est le top de l'eau bien fraiche et en plus je pourrai me faire engraisser par mon père... Dommage que j'y reste pas longtemps

Zul a écrit:
Ensuite pour le régime inversé, j'ai pû constater que ça aidait tout de même grandement ... mais pas en le commençant une semaine avant le defi. Je suis passé de 72 à 83kg en l'espace de 3 à 4 mois (pas de secret, il fallait doubler les rations de TOUT et éventuellement ajouter 500g de crème glacée en dessert :D :D ).

Oh la la !! J'aurais préferré un secret ! Avec mon métabolisme c'est TRIPLER qu'il faudrait, je crois que ça va pas être possible. Je vais plutôt me concentrer sur les tests de plus en plus longs et si ça va pas je planifierai pour l'année prochaine.

Zul a écrit:
C'est à combien en ce moment le Léman d'ailleurs??

Mon échelle de température marche comme ça : quand j'ai mal à la tête en la mettant sous l'eau, l'eau est froide :hum: (moins de 13-14°?) quand je grelotte après avoir nagé longtemps, elle est fraiche :okay: (15-18°?), quand je peux y rester une heure sans problème, elle est bonne :mrgreen: (19-25°?), quand j'ai le palpitant qui s'emballe parce qu'elle est trop chaude, c'est de la soupe :oops: (>25°)

En ce moment elle est bonne !!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: traversée du Léman
MessagePosté: 06 Juil 2010 17:26 
Hors ligne
1ère compétition
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Mar 2007 16:40
Messages: 185
Localisation: Göteborg - Suède
Spécialités: Papillon d'eau libre
deb a écrit:
Est-ce que tu veux dire que tu peux avoir des irritations SANS combi ?


Surtout en mer à cause des cristaux de sel qui se collent sur la peau. En lac ça brûle moins, mais après quelques heures tout de même ...

deb a écrit:
Mon échelle de température marche comme ça : quand j'ai mal à la tête en la mettant sous l'eau, l'eau est froide :hum: (moins de 13-14°?) quand je grelotte après avoir nagé longtemps, elle est fraiche :okay: (15-18°?), quand je peux y rester une heure sans problème, elle est bonne :mrgreen: (19-25°?), quand j'ai le palpitant qui s'emballe parce qu'elle est trop chaude, c'est de la soupe :oops: (>25°)


Il y a aussi:

10-12°C: Respiration difficile pendant la première minute, après quoi la tête peut être (tant bien que mal) immergée.
8-10°C: 2-3 minutes avant de commencer à être "confortable" dans l'eau.
6-8°C: La peau prend une jolie teinte rouge immédiatement après le plongeon. Tremblements assez importants à la sortie de l'eau :D !

_________________
Zul
Nouveau projet : la Manche en pap' ... [Blog]
après avoir nagé pendant 14h44 entre les ferrys ... [Video]
... pataugé quelques minutes dans l'eau froide ... [Video]
... et parcouru 90km avec des planches aux pieds ! [Blog]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: traversée du Léman
MessagePosté: 06 Juil 2010 17:34 
Hors ligne
1ère compétition
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Mar 2007 16:40
Messages: 185
Localisation: Göteborg - Suède
Spécialités: Papillon d'eau libre
Oh et puis la résistance au froid, ça se travaille autrement que par quadrupler (donc) les quantités de nourriture (même si c'est de la bonne choucroute ...)

Il y a plusieurs sorte de graisses, dont la graisse brune (brown fat) qui protège plus efficacement du froid que la graisse blanche et qui est produite ... lorsqu'on s'expose au froid (youpi!).

cf. cet article

_________________
Zul
Nouveau projet : la Manche en pap' ... [Blog]
après avoir nagé pendant 14h44 entre les ferrys ... [Video]
... pataugé quelques minutes dans l'eau froide ... [Video]
... et parcouru 90km avec des planches aux pieds ! [Blog]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: traversée du Léman
MessagePosté: 07 Juil 2010 15:56 
Hors ligne
Nouveau canard

Inscription: 03 Juil 2010 23:29
Messages: 3
Zul a écrit:
10-12°C: Respiration difficile pendant la première minute, après quoi la tête peut être (tant bien que mal) immergée.

J'ai connu ça dans le temps "parce que je le valais bien" mais maintenant j'ai plus de cheveux.

Quant à la suite, elle me dépasse... C'est dur de l'admettre mais je vois que je suis une chochotte.

Quant à la graisse brune, chaque hiver j'essaie d'en fabriquer, sans le savoir, en réduisant le chauffage dans ma grotte de montagne mais quand je suis en statique (lecture, révisions,..), y a rien à faire, je me gèle les pieds et ça m'empêche de me concentrer. Es-ce qu'il n'y aurait pas une troisième graisse, pour le froid aux pieds immobiles ??

Merci pour ces infos, ça devrait suffire à mon projet et ça pourrait m'en inspirer d'autres...


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Style based on FI Subice by phpBBservice.nl
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO